La loi de la réincarnation

(du livre Rationalisme Chrétien)

La loi de la réincarnation - que les organisations religieuses veulent cacher à leurs adeptes, dans un déplorable attentat contre une vérité si élémentaire qu'est l'évolution - est ici amplement et minutieusement expliquée.

Mais ne pensez pas que le Rationalisme Chrétien fait, par cette divulgation, une révélation inédite.

Trois mille ans avant le Christ, Krishna avait déjà proclamé, en Inde, l'existence de l'Intelligence Universelle, soutenant l'immortalité de l'âme et son évolution, à travers multiples réincarnations.

Et le grand penseur éclairait: "Le corps est fini, cependant l'âme qui l'habite est invisible, impondérable et éternelle."

Traitant de la réincarnation, il faisait observer: "Quand le corps meurt, si l'être a été éclairé, l'âme monte vers les régions des êtres purs qui possèdent la connaissance de la vie. Mais si l'âme, quand elle était incarnée, s'est laissée dominer par les passions, par les désirs intempérants, elle est alors obligée de revenir sur la Terre, pour récupérer le temps perdu."

Dans cet ordre d'idées, il poursuivait:

"Vous autres et moi avons eu de multiples réincarnations. Les miennes sont de moi connues, alors que vous ne connaissez même pas les vôtres.

Les maux dont nous tourmentons nos prochains nous poursuivent comme l'ombre suit le corps. Les trauvaux dont le motif est l'amour du prochain doivent avoir pour ambition le juste, parce qu'ils participent à l'évolution spirituelle. L'homme vertueux ressemble aux arbres de nos forêts, dont l'ombre bienfaisante donne aux plantes qui l'entourent la fraícheur de la vie."

Hermès affirmait dans la Haute-Egypte, bien des millénaires avant l'ère chrétienne:

a) "que l'Intelligence universelle est l'unique Force Créatrice de tout ce qui existe dans l'Univers."

b) "que ses attributs sont l'immensité, l'éternité, l'indépendance, la volonté toute-puissante et la bonté sans limités."

Au sujet de l'âme, de son immortalité et de la réincarnation, il exposait:

"L'esprit de l'homme a deux phases: prisonnière de la matière, et l'ascension vers la lumière. Pendant l'incarnation, il perd le souvenir de son origine.

Prisonnier de la matière, enivré par les plaisirs malsains de la vie, il se précipite, comme pluie de feu, avec des sensations voluptueuses, à travers les régions de la souffrance, de l'amour et de la mort, où la vie réelle semble un rêve.

Les âmes peu évoluées restent liées à la Terre par de multiples renaissances. Les âmes vertueses, cependant, s'élèvent vers des sphères supérieures où elles s'impregnent de la lumière de la conscience, illuminée par la douleur, avec l'énergie de la volonté acquise dans la lutte.

Elles deviennent lumineuses, car elles possèdent la lumière en elles-mêmes et irradient cette lumière par leurs actes."

Plus tard vinrent les grecs Pythagore, Socrate et Platon qui ont également fait d'intéressantes dissertations au sujet de l'immortalité de l'âme et de sa réincarnation.

Ces vérités, connues des prêtrés des temples égyptiens, ont été par eux soigneusement cachées à leurs fidèles.

Le spiritisme scientifique est, depuis longtemps, objet de préoccupation de grands intellectuels qui trouvent dans son étude d'importants et d'indispensables subsides pour augmenter leur culture. Dans L'évolution de l'âme, Gabriel Delanne, se fondant sur de patientes recherches, affirme:

"Avec la certitude des vies successives et la responsabilité des actes de chacun, beacoup de questions se présenteront sous d'autres aspects. Les luttes sociales qui prenent, à notre époque, un caractère terrible, pourront être amorties par la conviction que la durée d'une existence n'est qu'un moment à peine dans l'éternelle évolution. Avec moins d'orgueil dans la classe la plus haute et moins d'envie dans les basses couches sociales, une solidarité effective naîtra."

Retour

Copyright©2005 Rationalisme Chrétien. All Rights Reserved